Recherche avancée Recherche avancée
6179

Jean II Casimir, Ort Lwów 1657 - Émission de 1 mois - RARE

VF+
add Votre note 
Description du lot Afficher la version originale
État de conservation: VF+
Littérature: Szatalin LW57-I-2 (R7), Hutten-Czapski 2099 (R7), Kopicki 1754 (R8), Tyszkiewicz 60 mk

L'une des orts les plus rares de Jan Kazimierz.

L'orthographe de Lwów de l'année 1657, une émission d'un mois seulement !

L'histoire de cette émission commence après la défense héroïque de Lwów contre les armées moscovites et cosaques assiégeantes. Alors que d'autres villes de la Couronne tombent sous les assauts des Suédois, c'est Lviv, victorieuse, qui devient la destination du roi Jan Kazimierz.

Arrivé dans la ville en février, le 1er mars 1656, pour payer ses troupes, il émet un décret universel ordonnant l'ouverture d'un hôtel des monnaies. L'argent nécessaire à l'émission des pièces (orts et six pence) est obtenu à partir de l'argent saisi dans les trésors des églises. La frappe des pièces commence le 15 mai et se termine seulement 37 semaines plus tard ! Le 24 janvier 1657 !

Les pièces frappées à cette époque se caractérisent par une mauvaise exécution, typique des émissions en temps de guerre. L'atelier organisé à Lviv n'employait pas de maîtres-monnayeurs, mais des artisans de la ville. Les pièces ont été frappées selon l'ancienne méthode, les timbres ont été découpés à la main, dans l'urgence, d'où leur grande variété. Ces facteurs ont entraîné une lisibilité plutôt médiocre et un mauvais état de conservation des exemplaires en circulation. En général, ces pièces sont très lacunaires, frappées de travers ou avec une double frappe, produites à partir d'une tôle défectueuse.

Et si les orts de 1656 se caractérisent par une grande variété et une disponibilité générale sur le marché, ceux de 1657 sont pratiquement inexistants. C'est ce qui ressort des livres de comptes qui ont survécu jusqu'à aujourd'hui. Ils indiquent que les orts de 1657 représentaient moins de 5 % des orts de 1656-1657 émis.

Une belle pièce naturelle, à la patine céladon. Typique de l'émission de Lvov de la faiblesse de frappe, mais la patine céladon apparaît sur une surface naturelle avec une "apprette de la monnaie" non vieillie. Sa prédominance sur cette pièce montre à quel point cette surface a été préservée sur cet oblitéré.

Une pièce spectaculaire!

Première fois dans notre offre. Seulement 1 listing dans les archives de Onebid !

Vente aux enchères
Vente aux enchères 23 au château royal de Varsovie
gavel
Date
03 Juin 2024 CEST/Warsaw
date_range
Prix de départ
2 353 EUR
État de conservation
VF+
Prix de vente
7 624 EUR
Surenchère
324%
Visualisations: 524 | Favoris: 23
Vente aux enchères

Marciniak

Vente aux enchères 23 au château royal de Varsovie
Date
03 Juin 2024 CEST/Warsaw
Déroulement des enchères

Tous les articles seront mis aux enchères

Frais d'adjudication
20.00%
Surenchères
  1
  > 10
  100
  > 20
  500
  > 50
  1 000
  > 100
  3 000
  > 200
  5 000
  > 500
  20 000
  > 1 000
  50 000
  > 2 000
  100 000
  > 5 000
  200 000
  > 10 000
 
Règlement
À propos de enchères
FAQ
À propos du vendeur
Marciniak
Contact
Marciniak sp.k.
room
Al. Jerozolimskie 65/79 / 0A.02
00-697 Warszawa
phone
+48 22 407 02 20
Heures d'ouverture
Lundi
09:00 - 17:00
Mardi
09:00 - 17:00
Mercredi
09:00 - 17:00
Jeudi
09:00 - 17:00
Vendredi
09:00 - 17:00
Samedi
Fermé
Dimanche
Fermé
keyboard_arrow_up